mardi 30 mai 2017

N°160-Piotr et Louis, Vlad et Manu: des géants chez des enfants

Le 25 avril 1717, Piotr Alekseïevitch Romanov, alias Pierre Ier, dit Pierre le Grand, tsar et futur Empereur de toutes les Russies,débarque à Paris, pour un séjour de trois mois. Il a alors 45 ans. Ce colosse de deux mètres est sorti victorieux de tous les complots contre lui et de toutes les guerres, les dernières en date étant celle contre la Suède, qui dura une douzaine d’années, et contre son alliée, la Turquie ottomane. Lors de sa précédente tournée en Europe occidentale, Louis XIV, allié du Grand Turc, l’a snobé. 
Le 10 mai 1717, le futur roi Louis XV, un enfant de sept ans dont la régence est assurée par son cousin Philippe d’Orléans, rend visite au tsar à l'hôtel de Lesdiguières. Le tsar, avec une spontanéité toute russe, prend l’enfant dans ses bras. La scène est immortalisée par Louise Marie Jeanne Hersent. 

On ne pouvait s’empêcher de faire un parallèle historique : Vladmir Poutine aurait presque pu prendre Emmanuel Macron dans ses bras lorsque celui-ci l’a accueilli sur le tapis rouge déployé au château de Versailles, le 29 mai 2017. Le Russe a sur le Français un avantage de 25 ans d’âge et de 17 ans d’exercice du pouvoir. 



Et les « mises en garde » de Manu le Petit avaient réellement quelque chose d’infantile : ne craignant pas le plagiat (d’Obama), il a averti qu’il y avait une « ligne rouge » à ne pas dépasser en Syrie : l’emploi d’armes chimiques. Que l’on sache, la Russie n’a jamais employé d’armes chimiques en Syrie. Mais bon, tout dirigeant de l’Occident démocratique rencontrant un despote oriental se doit de lui faire la leçon et Manu le Petit ne pouvait tout de même pas se contenter d’évoquer le sort des LGBT tchétchènes. Un peu léger. Il fallait donc en rajouter une couche. Pierre le Grand, dont le tricentenaire du séjour en France est fêté par une exposition au Château de Versailles, principalement d’objets prêtés par le Musée de l’Ermitage de Saint-Petersbourg, a inventé le transfert de technologie et le programme Erasmus avant la lettre. Dès son jeune âge, il est allé faire des stages à travers toute l’Europe, pour apprendre les techniques occidentales, avancées pour l’époque, et ainsi pouvoir moderniser son pays. Trois siècles plus tard, on se demande si Emmanuel Macron n’aurait pas besoin d’aller faire un petit stage du côté de Moscou pour apprendre à distinguer une ligne rouge d’une ligne blanche. 

mardi 16 mai 2017

N° 159-La Macronie entre Israël et en même temps le makhzen marocain

Versión española Dentellada n° 159- La Macronía entre Israel y al mismo tiempo* el Majzén marroquí  
 La victoire éclatante de Macron et la perspective alléchante d’être élu-es (ou réélu-es) comme député-es a suscité un véritable raz-de-marée de candidat-es à la mangeoire. 
 La République en Marche apparaît ainsi comme une magnifique coalition arc-en-ciel de tou-tes les opportunistes de la galaxie politicienne gauloise. La Macronie, c’est comme la Samaritaine à l’ère de WhatsApp : on y trouve de tout. Y a du centriste, du socialiste, du communiste, de l’écologiste, du gaullisto-nationaliste, du républicain et même de l'indigène de la République. Bref, la startup macronienne opère une recomposition, pour en finir avec ces horribles archaïsmes que sont la gauche et la droite. Tous ensemble, tous ensemble à la mangeoire !
Bien sûr, il y a quelques couacs dans cette success story.
Premier couac : deux des candidats investis par la startup ont été suspendus à la demande du CRIF et de la LICRA . Ils ont tenu des propos antisionistes et/ou antisémites. Le premier, Christian Gerin, producteur de télévision, avait émis quelques gazouillis (tweets) en faveur du mouvement BDS . Et Macron avait été clair, dès son voyage au Liban en février dernier : Honni soit qui appelle au boycott d’Israël. Le malheureux Gerin a eu beau protester qu’il n’était ni antisémite ni même antisioniste. Rien à faire. Allez, dehors. La seconde, Haouaria Hadj Chikh, ex-communiste marseillaise, ci-devant indigène de la République, ci-devant guériniste (Guérini, ex-patron marseillais des socialistes, inculpé pour association de malfaiteurs en 2011), candidate malheureuse du Front de Gauche à de précédentes élections, a eu le malheur de participer à des manifestations de protestation contre la guerre israélienne contre Gaza en 2008-2009. Donc, elle soutient le Hamas, donc elle est antisémite. Donc, elle dégage. Le CRIF a demandé la suspension d’une troisième investiture,  celle de William Tchamaha en Seine-Maritime, mais apparemment sans succès
Le deuxième couac est encore plus pittoresque et vient du Maroc. Le Comité En Marche local a été indigné par l’investiture de Leila Aïchi comme candidate pour la 9ème circonscription des Français de l’étranger et a annoncé qu’il ne ferait pas campagne pour elle. Les comités sénégalais, tunisien et ivoirien ont emboîte le pas à leurs collègues marocains. Mais pour l’instant, l’investiture n’a pas été suspendue par les têtes pensantes parisiennes de la startup. C’est que la belle Leila est une grosse pointure : à 47 ans, cette avocate spécialisée dans les questions d’environnement, a eu le temps de passer successivement par Europe écologie Les Verts, un soutien à la droitière Valérie Pécresse et le MODEM de François Bayrou. Elle fait partie des 10 sénateurs centristes qui ont apporté leur soutien à Macron. Que lui reprochent donc les startupeurs macroniens ? Ben voyons, elle soutient les Sahraouis ! Impossible donc de soutenir une candidate d’origine algérienne qui nie la marocanité du Sahara occidental ! Le Maroc fournissant le tiers des 150 000 électeurs inscrits dans la circonscription, elle risque donc de ne pas être élue. Mais les jeunes loups – formés en France – qui ont créé le comité marocain d’En Marche, s’en fichent comme de Vercingétorix. Leur projet est marocco-marocain et ils ont vu dans la macronitude une chance de créer leur propre startup électoraliste en vue des prochaines échéances électorales au Maroc. Et on a beau vouloir « refonder, rénover, désarchaïser » la politique marocaine, on ne va quand même pas se mettre le makhzen à dos en frayant avec des partisans du « séparatisme » sahraoui !




mardi 9 mai 2017

N° 158-Manu Ier, un Serial Fake President

C’était logique : à l’ère des Fake News, on ne peut élire qu’un Fake President.
20 millions de fessebouqueurs l’ont liké et donc le produit habillé par Mimi Marchand de fringues prêtées par Louis Vuitton va faire son entrée au Palais de l’E-leasing dans quelques jours. Le plus jeune monarque de France depuis Napoléon le Petit a salué ses fans depuis le symbole le plus éminent et le plus moderne de la maçonnerie française : la Pyramide du Louvre voulue par le Grand Arhitecte, alias Tonton. Ce dernier rit aux enfers : sa stratégie, mise en place pour « diviser la droite », a de nouveau triomphé. La fille de l’épouvantail borgne dont elle a repris le rôle, a joué son rôle à merveille pour faire le vide autour  du produit marchandisé.
 On peut même soupçonner qu’elle a délibérément été « mauvaise » dans le face-à-face du mercredi précédant le second tour de l’élection. Les habitants de la vieille France vont donc être gouvernés pendant 5 ans par un véritable hologramme dont on peut dresser ce rapide portrait :
Enfant victime d’une prédatrice blonde de 40 ans qui aurait du finir en prison, comme Gabrielle Russier, pour détournement de mineur. Mais à Amiens, on ne touche pas à l’héritière des Chocolats Trogneux, spécialistes en mac(a)rons !
Le petit pianiste samarien (habitant de la Somme, capitale Amiens, à ne pas confondre avec Samaritain) présente tous les syndromes du complexe du Premier de la Classe, alimenté par son cursus : Lycée jésuite de la Providence, Lycée Henri-IV, Sciences Po et ENA.
Ce Don Juan bi-asexué a tout du héros de série Netflix : toujours à votre service, faisant là où on lui dit de faire, obéissant à Maman. Quand il demande des chocolats après sa première prestation télévisée, Maman est catégorique : »Non, tu ne vas pas manger de saloperies ». Manu s’incline : »Alors de l’eau… »
Un psychiatre le dit : un garçon victime d’une prédatrice à 15 ans, porte des séquelles tout le restant de sa vie. Il devient un psychopathe. S’il appartient à ceux d’en bas, il peut devenir un tueur ou un violeur en série. S’il appartient à ceux d’en haut, bien pris en main, il peut accéder aux sommets de la finance et de la politique. Les tueurs au couteau peuvent faire quelques dizaines de victimes, les tueurs sans couteau peuvent en faire des millions.
Au moment où j’écris ces lignes, toute la racaille des politichiens (Valse-à-Trois-Temps et Petit-Bouthi en tête)  est en train de se bousculer pour avoir sa place à la mangeoire et être adoubée par Manu Ier. Lui, le pragmatique carnassier, va les traiter comme on le lui a appris chez Rotschild : sans pitié. Et ce sera bien fait pour leur sale gueule de social-traîtres.
Françaises, Français, vous l’avez liké ? Eh bien, il va vous niker. Avec la bénédiction des Bilderbergers du monde.
AEK, secrétaire perpétuel du CABPNTC (Club des Alligatoridés Bouffeurs de Pervers Narcissiques Tout Crus)


Mimi Marchand, celle qui a fabriqué le produit Macron, derrière Brigitte Macron au rassemblement  « Elles marchent », le 8 mars 2017. Photo Bruno Lévy/Divergence

Versión española  Manolito I°, un Falsipresidente en serie

mardi 2 mai 2017

N°157-¡Macrón cabrón! ¡Ni olvido ni perdón!


« L’opposition démocratique au Président socialiste Francisco de Holanda, dont la dictature est en phase terminale, a manifesté dans tout le pays le lundi Premier Mai, pour signifier son rejet du candidat imposé comme successeur, Imanuel Macrón. Les forces de répression de la dictature ont réprimé violemment les manifestants démocrates. Cinq jeunes défenseurs de la démocratie, membres du Bloque Negro, une ONG de défense des droits de l’homme, ont été injustement arrêtés et ont rejoint les centaines de prisonniers politiques de la dictature. Ci-dessous une photo de la mise en scène organisée par les forces de répression de la dictature : un membre des Compañías Republicanas de Seguridad s’est immolé par le feu pour faire croire qu’il était victime des manifestants pacifiques. L’Internationale socialiste, l’internationale libérale, l’Internationale démocrate-chrétienne, le Vatican et Amnésie Internationale ont protesté contre ces nouveaux méfaits de la dictature holandesa. »


Voilà comment la presse internationale « informerait » sur le Premier Mai en France si elle traitait la France comme elle traite le Venezuela.

Ayman El Kayman, Secrétaire général de MSF (Médiamenteurs sans frontières)
Versión española

mardi 25 avril 2017

N°156- Troubles d'identité : miroir, mon beau miroir...

Une petite cochonne se prenait pour une éléphante
Un petit maquereau se prenait pour un requin

Quand elle se vit dans un miroir elle eut bien de la peine
Quand il se vit dans une glace il en devint zinzin

La morale de cette histoire :
Chacun chez l'autre
Et les cochons s'ront mal gardés

mardi 10 novembre 2015

N° 155-La mauvaise idée d'un gorille


Ce redoutable gorille, c'est "Buwas", surnom de Budi Waseso, nommé chef de la Badan Narkotika Nasional (BNN), l'Agence nationale des stupéfiants indonésienne, le 8 septembre dernier.
Attention, avec Buwas, ça craint. L'homme, âgé de 54 ans, est un des dix généraux de la police indonésienne. Jusqu'à il y a quelques mois, il était le n° 2 de la police nationale, étant le chef de la PJ, et espérait être nommé n° 1, mais ça n'a pas marché. Il a donc été nommé chef des Stups, ce qui est un joli lot de consolation. C'est que dans les sommets de la police indonésienne, comme dans le reste des hautes sphères de l'État, les places sont chères et tous les coups bas sont permis. Et que j'taccuse de corruption, et qu'tu m'accuses de corruption, bref ça n'arrête pas. Et chaque candidat à des postes suprêmes se doit de soigner son image par médias interposés.
Buwas vient donc de se faire un coup de pub parfaitement réussi, puisqu'il a dépassé les frontières de l'archipel et a eu droit aux honneurs de la presse du Premier Monde, entre autres The Guardian et Le Monde. De koi kèce? Ben voilà: Buwas a eu une idée géniale en regardant Vivre et laisser mourir, le film de James Bond avec Roger Moore, où le héros s'échappe d'une ferme d'alligators au fin fond du bayou louisianais, où les méchants l'ont jeté pour qu'il y soit dévoré par les reptiles, mes frères.
L'idée géniale de Buwas: puisque les trafiquants de drogue incarcérés arrivent à corrompre les humains qui sont censés les surveiller, remplaçons les humains par des crocodiles et mettons tous les criminels sur une île surveillée par les reptiles, mes frères. "Eux, au moins, on ne peut pas les acheter", dit notre général. Lequel annonce qu'il s'est déjà mis en chasse pour trouver les crocodiles les plus "vicieux" de l'archipel.
Au nom de tous mes frères, je le déclare solennellement : jamais nos frères d'Indonésie n'accepteront de jouer le rôle de matons pour faire plaisir à Mister Buwas. Le fascisme galonné ne passera pas par nous!

AEK, secrétaire exécutif de l'UMACCL (Union mondiale des caïmans,crocodiles et alligators libres)
 
Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’Esprit soit avec vous !
…et à la prochaine !

mercredi 21 octobre 2015

Flanby goes shopping in Taipedistan
Mouthful # 154

Translated by Jenny Bright, Tlaxcala
Flanby* will land in Athens on Thursday, accompanied by 70 heads of the largest French capitalist groups, to enjoy the Great Autumn-Winter Sales of the largest factory outlet in Europe, TAIPEDISTAN VLLC (very limited liability company). This is what has become of the country called Greece.
The TAIPED is a gizmo that deserves to be known. This is an acronym of Ταμείο Αξιοποίησης Ιδιωτικής Περιουσίας του Δημοσίου (Tamio Axiopoieses Idiotikes Periousias tou Demosiou), or in English, the Hellenic Republic Asset Development Fund. A funny kind of "development". In fact it is the liquidation office for Greece, established in 2011 to sell off everything that could be sold. This is a private organization. They established a list of everything that could be sold in Greece, from beaches, islands and green areas classified as Natura 2000 to public enterprises of energy, transport etc. Everything to be sold off for next to nothing. The Germans have already started making use of it, like the Chinese and the Qataris, so the French shouldn't hang around if they want to do good business, forgetting the Air France-KLM tragicomedy.

mardi 20 octobre 2015

Flanby geht in Taipedistan shoppen
Zubiss Nr. 154

Übersetzt von Milena Rampoldi, Tlaxcala
Flanby* landet diesen Donnerstag, in Begleitung von 70 Chefs der größten kapitalistischen Gruppen Frankreichs, in Athen, um von den großen Herbst-Winterschlussverkäufen des größten Lagers von Firmenübergaben Europas, TAIPEDISTAN GmSbH (Gesellschaft mit SEHR beschränkter Haftung), zu profitieren. Das ist nun aus dem Land geworden, das mal Griechenland hieß.
Es zahlt sich aus, TAIPED kennenzulernen. TAIPED ist die Abkürzung von Ταμείο Αξιοποίησης Ιδιωτικής Περιουσίας του Δημοσίου (Tameio Axiopoieses Idiotikes Periousias tou Demosiou), im Englischen Hellenic Republic Asset Development Fund, auch Vermögensentwicklungsfond der hellenischen Republik genannt. Eine sehr komische "Entwicklung". In der Tat handelt es sich um das griechische Liquidationsbüro, das 2011 ins Leben gerufen wurde, um alles  zu verschleudern, was nur geht. Es handelt sich hierbei um eine private Körperschaft. Sie hat eine Liste von all dem, was in Griechenland verkauft werden kann, erstellt, von den Stränden und Inseln, über die öffentlichen Energie- und Transportunternehmen, bis hin zu den von Natur 2000 kategorisierten Grünflächen. Und das alles wird für nichts und wieder nichts verkauft. Die Deutschen haben sich auch dran gemacht, und so auch die Investoren aus China und dem Katar. Die Franzosen dürfen auch nicht hinterherhinken, wenn sie gute Geschäfte machen wollen und die Tragikomödie rund um Air France-KLM vergessen wollen.

Ο Flanby πάει για ψώνια στο Ταϊπεδιστάν
Δαγκωματιά Αρ. 154

Μετάφραση  Christine Cooreman, Τλαξκάλα
Ο Flanby* αποβιβάζεται αυτή την Πέμπτη στην Αθήνα, συνοδευόμενος από 70 αφεντικά εκ των μεγαλύτερων γαλλικών καπιταλιστικών ομίλων, για να επωφεληθεί των φθινοπωρινών-χειμερινών Μεγάλων Εκπτώσεων του μεγαλύτερου stock house της Ευρώπης, του ΤΑΪΠΕΔΙΣΤΑΝ ΕΠΠΕ (Εταιρεία ΠΟΛΥ περιορισμένης ευθύνης). Έτσι κατέληξε η χώρα που ονομαζόταν Ελλάδα.
Το ΤΑΙΠΕΔ είναι ένα ματζαφλέρι που αξίζει να το ξέρεις. Είναι το ακρωνύμιο του Ταμείου Αξιοποίησης Ιδιωτικής Περιουσίας του Δημοσίου, (Hellenic Republic Asset Development Fund, στα αγγλικά), ήτοι, το Ταμείο ανάπτυξης της περιουσίας της Ελληνικής Δημοκρατίας. Παράξενη «ανάπτυξη». Στην πραγματικότητα, πρόκειται για τον Οργανισμό ρευστοποίησης της Ελλάδας, που δημιουργήθηκε το 2011 για να ξεπουληθεί ό,τι μπορεί να ξεπουληθεί. Ο οργανισμός αυτός είναι ιδιωτικός. Έκανε τον κατάλογο όλων όσων μπορούν να πουληθούν στην Ελλάδα, από τις ακρογιαλιές και τα νησιά έως τις περιοχές που έχουν ενταχθεί στο Natura 2000, περνώντας από τις δημόσιες επιχειρήσεις ενέργειας, μεταφορών, κλπ. Το όλον, δε, πωλείται για ένα κομμάτι ψωμί. Οι Γερμανοί έχουν ήδη αρχίσει να σερβίρονται, όπως και οι Κινέζοι και οι Καταριανοί. Έτσι, οι Γάλλοι δεν πρέπει να καθυστερούν και πολύ αν θέλουν να πετύχουν ευκαιρίες και να μπορέσουν να ξεχάσουν την κωμικοτραγική ιστορία της συγχώνευσης Air France-KLM.

Flanby va de compras a Taipedistán
Dentellada N°154

Traducido por María Piedad Ossaba, Tlaxcala
Flanby* llega este jueves a Atenas, acompañado por 70 patrones de los mayores grupos capitalistas franceses, para aprovechar los Grandes Saldos otoño-invierno del mayor depósito de venta directa de fábricas de Europa, TAIPEDISTÁN SRmL (Sociedad de responsabilidad MUY limitada). Es en lo que se convirtió el país que se llamaba Grecia.
El TAIPED es una cosa que merece ser conocida: es el acrónimo del Ταμείο Αξιοποίησης Ιδιωτικής Περιουσίας του Δημοσίου (Tameio Axiopoieses Idiotikes Periousias tou Demosiou), en inglés Hellenic Republic Asset Development Fund, en otras palabras, el Fondo de Desarrollo del patrimonio de la República Helénica. Extraño “desarrollo”. De hecho es la Oficina de liquidación de Grecia, creada en 2011 para vender a precio de ganga todo lo que se pueda.  Este organismo privado, estableció la lista de todo lo que se puede vender en Grecia, desde playas e islas hasta zonas verdes clasificadas Natura 2000 pasando por las empresas públicas de energía, de transportes, etc. Todo vendido por 30 veces nada. Los alemanes ya comenzaron a servirse, así como los chinos y los catarís, los franceses no deben desentenderse si quieren hacer un buen negocio, con el fin de olvidar la tragicomedia de Air France-KLM