mardi 22 septembre 2009

N°115- Opération Endlösung

Les SRAEK* sont en mesure de vous révéler ce qui suit :
Dimanche dernier 20 septembre 2009, une réunion confidentielle de très haut niveau s’est déroulée dans une villa cossue et discrète de la banlieue la plus chic de Tel Aviv. Douze hommes participaient à cette réunion :
Bibi Netanyahou, Premier ministre, ministre de la Stratégie économique, ministre des Retraités, ses deux vice-Premiers ministres Silvan Shalom, ministre du développement du Néguev et de la Galilée, ministre du Développement régional et Moshe Ya'alon, ministre des Affaires stratégiques, son Premier ministre adjoint Ehud Barak, ministre de la Défense, et son ministre adjoint Matan Vilnai, son Premier ministre adjoint Avigdor Lieberman, ministre des Affaires étrangères, son Premier ministre adjoint Dan Meridor, ministre des Renseignements et de l’Énergie atomique, son ministre des Finances Yuval Steinitz, son ministre de l’Information et de la Diaspora Yuli-Yoel Edelstein, ainsi que Meir Dagan, chef du Mossad, Yuval Diskin, chef du Shabak et Amos Yadin, chef du Aman.
La réunion a été consacrée à la dernière mise a point de l’Opération Endlösung (Solution finale), qui démarrera immédiatement.
Objectif de cette opération : neutraliser définitivement les Mauvais Juifs et les amener à faire amende honorable en reconnaissant le droit d’Israël à se défendre contre ses ennemis par tous les moyens jugés nécessaires.
Motivations : le Premier ministre a obtenu un consensus total sur la nécessité vitale pour Israël de mettre un terme définitif à la campagne menée par les Mauvais Juifs à travers le monde contre l’État d’Israël, qui met cet État en danger de mort, le privant de l’appui stratégique des Juifs de la diaspora. La goutte d’eau qui a fait déborder le base, a dit Netanyahou, a été le rapport sur la glorieuse opération Plomb Durci signé par le traître Goldstein, lequel prétend s’appeler Goldstone, qui n’est qu’un ramassis de sornettes arabo-islamo-droitdelhommistes
Moyens de cette opération : enfermer dans le Camp Secret de Rééducation N° 1, enterré dans le désert du Néguev, les 200 principaux Mauvais Juifs de la planète et leur faire signer des déclarations publiques d’allégeance totale à l’État d’Israël, après quoi ils seront libérés. En cas de refus de leur part, ils seront maintenus en DAS (détention administrative spéciale).
Les cibles de l’opération : la moitié de la réunion a été consacrée à examiner la liste de 2000 noms présentée par Meir Dagan, parmi lesquels 200 ont été choisis. En tête de liste figurent les traîtres Goldstein alias Goldstone, Falk et Neve Gordon.
Mandat a été donné aux chefs du Mossad, du Shabak et de Amman pour mobiliser immédiatement 4000 agents opérationnels afin d’exécuter les enlèvements des cibles sur leurs lieux de résidence dans les six semaines qui viennent.
Le ministre des Finances s’est engagé à débloquer un budget extraordinaire secret de 200 millions de dollars pour financer l’opération. Il n’a pas dit où il les trouverait, mais le SRAEK a cru comprendre qu’un contrat avait été passé avec une des grandes familles de la Mafia moldave pour imprimer ces 200 millions de dollars dans une imprimerie secrète située au Birobidjan.
Les participants à la réunion sont tombés d’accord pour ne pas informer le Président Shimon Peres de l’opération avant que celle-ci ait été achevée. « On le garde en réserve pour jouer au con et pleurer sur CNN », a déclaré Netanyahou, suscitant les éclats de rire de l'assistance.

* Services de Renseignement d’Ayman El Kayman
Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’esprit soit avec vous !
...et à mardi prochain !
Enregistrer un commentaire