mardi 16 octobre 2007

N° 50 - Un divorce et un enterrement

Toute la France – enfin, ses « grands » médias – ne parle que de ça : l’Imperator divorce. Cécilia n’a tenu que 6 mois à l’Élysée et elle a de nouveau fugué. Et cette fois-ci pour de bon. La dernière fois, c’était en 2005, avec le publicitaire Richard Attias, qui l’avait emmenée à New York.
Cecilia María Sara Isabel Ciganer Albeniz, épouse Jacques Martin, puis épouse Nicolas Sarkozy, aura 50 ans le 12 novembre. Il faut reconnaître qu’elle ne les fait pas et qu’à suivre ses frasques, on croirait plutôt qu’elle a quinze ans et demi.
En tout cas, ce fut un sacré couple, Speedy Sarko et Lady C. Un couple présidentiel à la hauteur des feuilletons télévisés de l’époque. Et ils ont quand même tenu beaucoup plus longtemps que la moyenne des couples mariés, 11 ans.
La grande question va maintenant être : que va faire l’Imperator sans Imperatrix à ses côtés ? Va-t-il demander la main d’Ingrid Betancourt dès que la plus célèbre otage de la planète va retrouver la liberté, ce qui ne saurait tarder ? Ou bien va-t-il charger ses amazones (Rachida, Nathalie, Rama et Fadela) de lui présenter des candidates ? Comment supporterait-il le célibat ?

La semaine dernière, la République a perdu son « corsaire », mort à 78 ans, dans son lit : Gilbert Bourgeaud, alias Bob Denard alias Said Mustapha Mahdjoub s’en est allé samedi 13 octobre vers l’enfer des affreux, où il a rejoint ses copains du Katanga, du Yémen, du Gabon, du Biafra et des Comores. Pendant 40 ans, Captain Bob a « servi la France » pour tous les coups tordus possibles imaginés par son grand patron Jacques Foccart, qui l’avait recruté au sortir de la police marocaine.
Bob Denard, l’homme qui a renversé 4 présidents des Comores et en a tué au moins 2 (Ahmed Abdallah et Ali Soilihi) et qui n’a sans doute pas été étranger à la mort de Patrice Lumumba ni à celle de Dag Hammarskjöld, le secrétaire général des Nations Unies, dont l’avion a explosé en vol entre le Congo et la Namibie.
Bob Denard, un criminel de guerre qui a bénéficié de toute la bienveillance possible et imaginable pour ses nombreux crimes et délits, n’aura passé en tout et pour tout que 10 mois en prison. Un Alzheimer fort bien venu lui a valu la clémence de la justice française.
Qu'il cuise donc pour l'éternité dans les chaudrons de Belzébuth.
Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’esprit soit avec vous !
...et à mardi prochain !

Enregistrer un commentaire