mardi 28 octobre 2008

N° 86 -Pourquoi je voterai(s) mardi prochain pour l’Oncle Jack et pas pour Beaufils Baracké Idéal

Imaginons 5 minutes que je sois un humain, vivant quelque part entre l’Atlantique et le Pacfique, disposant de tous mes papiers en règle et citoyen de la plus belle démocratie du monde.
Le 4 Novembre, dès l’aube, à l’heure où blanchit l’autoroute et rougeoie encore l’enseigne du McDo alors que celle du KFC clignote, je me rendrai donc à mon bureau de vote.
Et je déposerai mon bulletin dans l’urne.
Et ce sera celui de mon seul héros vivant, j’ai nommé Johnny McCain, Héros Rescapé de la Grande Guerre Patriotique contre le Bolchevisme Asiatique et de sa ravissante cocandidate, la Reine de l’Alaska, Sarah-la-Pâlichonne-qui-tire-plus-vite-que-son-ombre.
Pourquoi donc vas-tu voter pour cet horrible républicain quasi-facho et cette pétasse paléolithique ? Me demanderez-vous, avec un hoquet d’indignation.
Je vous répondrai brièvement : seul l’Oncle Jack est capable d’achever le boulot si bien engagé par Jojo l’Ahuri.
Seul McCain est capable d’enfoncer définitivement les boys dans le bourbier irakien, dans le bourbier afghan et pakistanais et de les lancer se noyer dans d’autres bourbiers, en Iran, en Syrie et pourquoi pas, en Colombie, en Bolivie et au Venezuela.
Seul McCain est capable d’achever d’unifier la révolte des peuples du monde contre l’Empire et de provoquer le soulèvement inéluctable des pauvres et des opprimés dans son propre pays.
Bref, je voterai pour celui qui a de bonnes chances d’être le Grand Fossoyeur de la pseudo-Amérique.
Car voyez-vous, si je votais pour Beaufils Baracké Idéal, Mister Black Colgate – s’il est encore en vie le 4 novembre, bien sûr -, il risque de faire remonter en selle les quatre Cavaliers de l’Apocalypse, qui sont en train de tomber de cheval, en redonnant un visage humain au Système Yankee. Bref, de procéder à un lifting qui ne fera qu’accorder un nouveau sursis à l’Empire, comme l’ont fait les présidents démocrates qui se sont succédés depuis Kennedy, les Johnson, Carter et autres Clinton.
Non, vraiment, croyez-moi, seul McCain est dans la lignée des Grands Hommes dont l’Amérique a besoin pour se débarrasser d’elle-même et commencer à redevenir un paradis sur terre, ce qu’elle était avant 1492.
Seul McCain est à la hauteur des Vraiment Grands, Nixon, Reagan, Bush 1, Bush 2, bref tous ces cow-boys qui pensaient avec leurs bottes, mangeaient avec leurs oreilles et parlaient avec leur …(vous avez compris, inutile de vous choquer avec des gros mots), et surtout, dégainaient toujours les premiers.
Seul l’Oncle Jack pourra dire dans 4 ans – s’il est encore en vie -, s’il est élu : « L’Amérique était au bord du gouffre, je lui ai fait faire un grand pas en avant ».

Ayman El Kayman, agent clandestin du KKK (Komité Kapitaliste Kaymanesque)



Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’esprit soit avec vous !
...et à mardi prochain ! et quel mardi !!! un mardi noir, quelle que sera l'issue !!!
Enregistrer un commentaire