mardi 1 décembre 2009

N°120-NON aux minarets, OUI aux ventes d'armes : catastrophe culturelle en Suisse-Sic transit gloria helvetiorum

J'écrivais hier: "Pour des raisons d'actualité brûlante, ma chronique hebdomadaire est avancée d'un jour." Aujourd'hui je me dois d'ajouter quelques lignes à cette chronique. D'abord pour faire mon mea culpa: aveuglé par la déferlante médiatique sur le référendum "OUI à l'interdiction des minarets", j'ai laissé échapper un gros détail: ce dimanche 29 novembre, il y a avait DEUX référendums en Suisse. L'autre proposait l'interdiction des ventes d'armes par la Suisse à tout pays étranger. Et là, les électeurs ont voté NON  (à l'interdiction), à...68%. C'est que, voyez-vous, la Suisse vend pour 500 millions d'Euros d'armes par an, à des pays comme le Pakistan et l'Arabie saoudite. Et là, pas question de mettre en danger 100 000 emplois! Donc, conclusion logique: les talibans et autres barbus pourront égorger des touristes suisses...avec des VICTORINOX! (Note ajoutée le mardi 1/12/2009-AEK)
Cette image, intitulée « Minaret transperçant la Suisse de l’acier mou » (sic), je l’ai trouvée sur le blog d’un Crétin des Alpes que je ne prendrai pas la peine de nommer.
Ainsi donc, le « peuple suisse » (c’est quoi, ça ?) a dit NON à 57,50%, en une votation démocratique, à l’érection de minarets sur la terre de Guillaume Tell, en mettant le bulletin OUI (à l’interdiction) dans l’urne, dimanche 29 Novembre 2009.Il n’a voulu écouter ni son président, ni son Conseil fédéral (gouvernement), ni sa conférence des évêques catholiques, ni la plupart de ses partis politiques et organisations de défense des droits humains, qui avaient tous appelé à voter NON. Il s’est contrefoutu de ce que ce référendum était contraire à la Constitution helvétique et aux conventions internationales sur les droits humains. Il faut dire que les fachos qui avaient pris l’initiative de ce référendum avaient fait très fort. Regardez donc leur affiche infâme, que dis-je, scélérate, que dis-je, immonde (à gauche) et la réponse (au milieu et à droite) :




Donc, les minarets seraient des armes de destruction massive, à l’égal des missiles à l’uranium appauvri et autres bombes à fragmentation et au phosphore blanc.
Décidément, l’Islam semble bien être incompatible avec le crétinisme des Alpes.
Ce résultat met la Suisse dans une merde noire. La catastrophe culturelle, mentale, anthroplogique  qu'il constitue sera peut-être suivie d'une catatstrophe financière et économique aux conséquences imprévisibles. Imaginez un instant :
- Les Musulmans retirant leurs avoirs des banques suisses
- Les Princes et Émirs musulmans quittant leurs villas, chalets, suites réservées à l’année et autres résidences secondaires (ou tertiaires) et retirant leur progéniture des écoles privées et autres internats qui coutent bonbon et rapportent gros
- Les pays musulmans arrêtant d’acheter des couteaux suisses et autres armes de destruction légère


- Les pays musulmans cessant d’acheter du chocolat suisse, du lait Nestlé, du Nescafé, du gruyère et de l’emmental et les pays producteurs de cacao refusant de fournir à l’industrie suisse la matière première de ce fameux chocolat
- Les talibans et autres terroristes barbus attaquant à l’arme lourde tout véhicule arborant ce qui peut ressembler à un drapeau suisse, à commencer par celui de la Croix-Rouge et ouvrant la chasse au touriste suisse, aisément reconnaissable, même s’il n’arbore pas un Victorinox en sautoir.
- L’Iran d’Ahmadinejad décidant de lancer ses bombes atomiques –dès qu’elles seront prêtes - sur la Perfide Confédération. Enfin, les zelvètes vont peut-être enfin avoir l’occasion d’utiliser leurs abris anti-atomiques qui commencent à rouiller sérieusement. Mais il faudra d’abord qu’ils les vident de tout le fatras qu’ils y ont empilé. Depuis le temps…
Bref, bonjour la chute du niveau de vie en perspective ! Sic transit gloria helvetiorum.
Je sais, vous allez encore dire que j'exagère. Qui vivra verra...
La parole est désormais à la Cour européenne des droits de l’homme, qui, cela ne fait aucun doute, condamnera la Suisse.
Comment, vous avez des doutes ? Allons, allons, vous doutez de la démocratie européenne ? Mais comment osez-vous ?
Ayman El Kayman, délégué général du RMATCA (Réseau Mondial d’Aide Thérapeutique aux Crétins des Alpes)
Touristes suisses en route de Bâle à Pékin à travers le monde islamique. Ils risquent de payer pour la connerie de leurs compatriotes.
Touriste suisse barbu et enturbanné (c’est un déguisement) envisageant de proposer à une vache sacrée hindoue d’émigrer dans les alpages pour jouer les vaches Milka. Réponse de la vache: "Sikh"...

Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’esprit soit avec vous !
...et à mardi prochain !
Enregistrer un commentaire