mardi 29 juin 2010

N°128-On ne change pas une ministre qui gagne…On la promeut !

Quand elle était ministre de l’Environnement, on a eu droit à la catastrophe de l’Erika.
Ministre de la Santé, elle nous a offert la pantalonnade du H1N1.
Ministre des Sports, elle nous a régalé du spectacle navrant de Bloemfontein.
Une seule solution : pour déclencher une révolution en France, il faut nommer la pharmacienne d’Angers…Premier ministre !
Ayman El Kayman, président du CFDTR (Club des Fans de la Dame en Tailleur Rose)

Enregistrer un commentaire