lundi 12 juin 2006

N°2 - Couples en campagne : adieu le peuple, vive les people !

La France en pré-campagne électorale peut sembler être prise de folie à un observateur extérieur. Il y est fort peu question de politique ou de société, il y est beaucoup question de couples. C’est normal : la France d'en haut s'est usaméricanisée de manière accélérée ces dernières années. On n'est plus socialiste, gaulliste, communiste, trotskyste, écologiste ou libéral. On n'est plus réactionnaire ou révolutionnaire, conservateur ou libéral ou progressiste. On est ségoliste [c'était le seul isme possible, l'autre - royaliste ! - posait quand même problème et risquait de donner raison à M. de Fontbrune, grand expert en prophéties de Nostradamus, qui annonce un retour de la royauté en France pour très bientôt], sarkozyste, villepiniste, voynetiste ou...déessekiste. Et une nouvelle science est en train de naître : la politicopeoplocouplologie, la science des couples people politiciens. Trois de ces couples ont occupé ces derniers jours le devant de la scène.
1- Royale Canine et son Gouda [fromage de...Hollande]
L'autre soir, sur France 2 - l'Antenne de Son Maître, comme on disait autrefois La Voix de son maître -, Arlette Chabot a eu l'élégance de ne pas aborder ce fait divers : Julien Royal, 19 ans, rejeton n°2 de Ségolène et François, s'est fait ramasser par la BAC (Brigade anti-criminalité] dans la nuit du 2 au 3 juin, alors qu'en compagnie de joyeux compagnons - et complètement saoul - il démolissait du mobilier urbain. Il a fini la nuit en cellule de dégrisement au poste de police. Magnanimes, les médias ont pratiquement passé sous silence cette affaire. Pourtant il y avait là de quoi alimenter de beaux éditoriaux ! Voilà que la dame de Poitiers se retrouve mère d'un jeune prédélinquant ! Il faudrait peut-être quelle suive un de ces stages d'éducation à la parenté responsable quelle recommande pour les parents de jeunes basanés, avant de prétendre devenir la mère de tous les Français (Françoise Laborde, interview dans les 4 Vérités sur France 2].
À part ça, la grande question qui torture les intervieweurs et commentateurs est celle-ci : Hollande va-t-il se présenter comme candidat à la candidature devant le Parti socialiste, en octobre dernier, affrontant ainsi sa madone de moitié ? Chez Chabot, Hollande na pas répondu, mais il semble bien que non.Mais derrière La Madone et le Culbuto (titre d'un livre récent sur Royale Canine et son époux], se profile un autre couple, autrement plus redoutable.

2- DSK [Don Spiderman Kasher] et BBC [Belle Brune] n°2
Un deuxième couple est venu s'étaler sur les médias français depuis la mi-mai. C'est Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair. Le prétexte en a été la parution du livre de DESK, qui est ainsi entré officiellement en pré campagne. Le plan médias du candidat a été concocté par son épouse, journaliste politique de télévision, et plus célèbre que lui. C'est quand même plus pratique - et plus économique - que de confier son image à un quelconque Jacques Séguin.Je pense personnellement que, derrière le cirque autour de Ségolène, c'est DSK qui prépare son irruption sur la scène électorale. Attention à cet homme ! C'est un loup, qui a adopté la stratégie de l'araignée. Allez donc visiter son blog, qui est très bien fait et ratisse très large : il y parle de tout, même du Mondial de foot [il est, avoue-t-il, plutôt rugby que foot], des migrants de Calais, des problèmes des jeunes et j'en passe <>.DSK est intelligent et cultivé. Ce prof d'économie a tout pour devenir le Tony Blair français. Il est en effet social-libéral. Et c'est un fieffé sioniste. Il tisse sa toile depuis deux ans, à travers le Parti socialiste, où il dirige le courant Socialisme et démocratie, constitué par 400 cadres prêts à partir au combat, à travers la France et le reste du monde avec son club À gauche, l'Europe.Si Strauss-Kahn emporte les suffrages des militants socialistes comme candidat, son affrontement avec Nicolas Sarközy, ce sera l'affrontement de Tel Aviv contre Herzliya.Strauss-Kahn est juif (ashkénaze par son père, tunisien par sa mère), tout comme Anne Sinclair. Le problème n'est bien sûr pas là. Le problème est que DSK est un défenseur acharné de l'État sioniste, tout comme Nicolas Sarközy. Ce dernier s'est aussi profilé, de Washington à Herzliya, comme un fervent sioniste. Les organisations juives de Washington lui ont fait l'année dernière un accueil triomphal et semblent l'avoir adopté, le considérant, semble-t-il, comme juif, ce qu'il n'est pas. Certes, son grand-père maternel Benedict Mellah était un Juif de Salonique, qui s'est converti au catholicisme pour épouser la grand-mère de SarkoLéon. Sarkö vient d'envoyer un de ses hommes, Christian Estrosi, en Israël, pour y faire de la retape et obtenir des soutiens. C'est qu'il y a quelques centaines de milliers d'électeurs français en Israël, qui disposent de la double nationalité.

Voici ce qu'écrivait quibla.net le 24 janvier 2004 sur DSK :
DSK inaugure son QG
DSK peut signifier deux choses, soit : "Disruption of soul and kind" (="dérèglement de l'âme et de l'espèce") et dans ce cas, c'est le nom d'un groupe de musique rock "métallique" d'Amiens, soit : Dominique Strauss-Kahn, et dans ce cas, c'est le nom du futur présidentiable franco-israélien à l'élection de 2007 (n'a-t-il pas déclaré il y a quelques années : "Ce qui est bon pour Israël est bon pour Sarcelles" ?). Le député-maire de Sarcelles (Val d'Oise), ancien ministre de Jospin, largué par son patron pour cause d'enquête en corruption - dont il sortit blanchi - se prépare depuis plusieurs mois pour la "mère de toutes les batailles", la campagne électorale pour la présidentielle de 2007. Quand on prépare une bataille, il faut d'abord un QG. Ça y est, il l'a. C'est un appartement de 160 mètres carrés refait à neuf, loué pour un peu plus de 3 200 par mois, au 7 rue de la Planche, au coeur du septième arrondissement, au coeur même du pouvoir, à deux pas de Matignon, de l'Elysée et du Palais-Bourbon. C'est là qu'il héberge les deux clubs sur lesquels il s'appuie pour sa conquête du pouvoir suprême : Socialisme et démocratie et À gauche, en Europe. Jeudi 22 janvier, "La Planche" a donc été inaugurée avec champagne, petits fours et discours. DSK a lancé sa devise : "liberté ordonnée, égalité réelle, fraternité laïque." Ça promet... Adresse : DSK, 7 rue de la Planche, 75007, Tél : 01 42 22 05 80

3-Dominique Voynet et Yves Cochet
Dernier couple peoplisé de la semaine : les deux candidats à la candidature chez les Verts. Ces derniers ne sont pas parvenus à départager les deux candidats, qui ont fait un score nul. Le grand public a donc appris, grâce à Libération, que les deux écologistes avaient été amants pendant de longues années et qu'ils avaient gardé de leur liaison une grande tendresse l'une pour l'autre. Et alors ? Ce n'est pas ça qui va faire reculer les OGM ou la nucléarisation de la France.
Human DisgustTout cela a de quoi révulser. Ces politiciens et politiciennes, leurs conseillers, les médias si complaisants avec eux, partent du raisonnement suivant : si la France d'en bas, en maintenant Jean-Marie Le Pen au deuxième tour de l'élection présidentielle d'avril 2002, a exprimé son rejet des politiciens, c'est que ces politiciens lui paraissent distants, méprisants, corrompus. Pour changer ça, on va donc faire de l'human interest (intérêt humain), terme par lequel on désigne en jargon journalistique les informations qui relatent des histoires de la vie de tous les jours. Je crains que tout se beau monde se plante le doigt dans l'oeil. Au jeu de la peoplisation des politiciens, on risque de provoquer un human disgust (dégoût humain). Franchement, l'électeur n'a rien à cirer de la vie privée des politiciens et politiciennes : il leur demande tout simplement de dire ce qu'ils font et de faire ce qu'ils disent. Le seul qui semble avoir compris cela, c'est NS (Nicolas Sarközy]. Si SarkoLéon est populaire, c'est parce qu'il apparaît comme une pure bête politique et non comme une bête de scène. Et il a été conséquent en empêchant la parution d'un livre de ragots sur ses démêlés avec sa femme Cécilia. Cet aspect-là de sa vie n'offre strictement aucun intérêt. Tout comme le fait que Voynet ait partagé la couche de Cochet.Si ça continue comme ça, la campagne électorale française risque de passer sous le contrôle de la presse people, Gala et autres Closer, bref des marchands d'armes qui la contrôlent.

Un lecteur, Tahar, m'écrit :
Un Musulman parle : petit billet amer à Mr AYMAN El-KEYMAN.
MonsieurVous vous exprimez chaque Lundi sur le site Quibla dit site pour les "Musulmans on line". Soit. Vous donnez votre point de vue sur l'actualité politique française et seulement. Il est bien clair et très utile que l'on sache que cela n'engage que vous et ne reflète en aucune façon les méthodes des Musulmans en France. Aussi , il serait à l'avenir, honnête de votre part, de le préciser afin que cela soit bien net dans les tous les esprits : il y a également des non-Musulmans qui vous lisent.
*
A ce titre, je vous saurai infiniment gré de vous définir comme "free-lance". Si vous voulez insulter Jean Marie LE-PEN(1) , sa fille Marinne(2) , libre à vous ! Mais l'adversité en politique, la contradiction n'empêche pas, que je sache, le débat dans le respect et la courtoisie . Le Front National est un parti politique légal(3), représentatif de 4 millions d'élécteurs . Il était présent au second tour des éléctions en 2002, devant le PS. L'honnêteté la plus élémentaire éxige de le reconnaitre. Les faits sont tétus.
*
Nous, les Musulmans, sommes victimes de par le monde d'agression continuelle ( caricatures de notre Prophète Mohammad BSSL, noms d'oiseaux, dénigrements, diabolisation etc...). Les pires méthodes de basse politique dignes de la Tchéka et autres officines de viol psychologique des foules, sont employés par nos ennemis pour nous abattre ! Alors, de grâce, ne nous faisons pas les pâles imitateurs de ceux que nous dénonçons régulièrement sur Internet et aileurs ! Sinon, nous nous rabaissons au même niveau qu'eux et ils auront fait des émules! PS : (1)"BBB ( Batard Borgne Breton ).(2) " La génisse Marinne" . (3) Sinon, appeler le 15 ( Police nationale ). AVOUEZ QUE CE N'EST PAS FAIT POUR LA RESTAURATION DE LA COEXISTENCE PACIFIQUE.EST-CE QUE CELA FAIT AVANCER ET AMELIORER LA SITUATION ??? EST-CE QUE CELA CONTRIBUE A DONNER UNE IMAGE POSITIVE DES MUSULMANS ??? Fraternellement votre. Tahar.

Ma réponse :
Cher Tahar,
Aucun des auteurs publiés sur le site quibla.net n'est rétribué. Ils sont tous bénévoles. Il est donc incorrect de me qualifier de free-lance, qui se traduit en français par pigiste, et je ne perçois pas de piges (paiement à l'article) de quibla. Mes coups de dent échappent donc aux lois du marché et du politiquement correct.Ni quibla.net ni moi-même ne prétendons détenir la vérité unique et universelle. Nous ne détenons aucune autorité, ni politique ni religieuse. Nos points de vue ne peuvent évidemment pas faire l'unanimité.Nous sommes parfaitement conscients que de nombreux non-Musulmans nous lisent. C'est pourquoi quibla.net se définit comme le quotidien online pour les Musulmans libres et actifs et leurs alliés. Quant aux auteurs publiés par quibla.net, ils sont majoritairement non-Musulmans.Nous constatons que les Musulmans ne sont pas seuls au monde : ils ne constituent qu'un cinquième de l'humanité et, en Europe par exemple, environ 5% de la population. Nous faisons donc l'hypothèse qu'ils ne pourront avancer seuls dans la défense de leurs causes. Ils doivent établir des alliances.Par le choix des thèmes que nous traitons, par la diversité des tons et styles que nous développons, nous cherchons simplement à toucher, intéresser, et faire réfléchir les gens d'origines et de sensibilités les plus variées.
L'humour et l'ironie nous semblent un bon moyen pour cela.Ne soyez donc pas amer et réjouissez-vous au contraire de ce que des gens comme nous osent faire preuve d'irrespect à l'égard de ceux qui nous gouvernent ou veulent nous gouverner.Mes coups de dent ne visent à tuer personne, mais seulement à égratigner. Essayez donc de vous attacher au fond de ce que j'écris, au-delà de la forme. Sur celle-ci, il ne pourra jamais y avoir d'unanimité : il en va de la satire comme des goûts et des couleurs.
Fraternellement
AEK
Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l'esprit soit avec vous !
Ayman El Kayman
Enregistrer un commentaire