mardi 25 mars 2008

N°69 - Les 2 G.

Un certain Bruno G.
Brillant énarque et sous-préfet de son état
avait coutume d'écrire des articles
sur un site web musulman.
Le 13 mars, il écrit un article
dénonçant l'État sioniste
"le seul État au monde dont les snipers
abattent des fillettes à la sortie des écoles
".
Non content, il ironise sur
"les geôles israéliennes, où grâce à la loi religieuse,
on s’interrompt de torturer pendant Shabbat".
Trois jours plus tard, Bruno G.
n'était plus sous-préfet,
par ordre de sa ministre
MAM.

Un certain Claude G.
député UMP, avocat et maître de conférences,
déclarait le 11 mars
Place de la République à Paris :
« Comment vous dire la honte
qui nous parcourt quelquefois,
lorsque nous savons qu’à Sdérot, où j’étais la semaine dernière,
on subit, quotidiennement, les agressions d’un
peuple sauvage, de terroristes épouvantables ! »

Inutile de vous dire que les propos
du bavard sarkozyen
n'ont fait nul scandale
et n'ont suscité nulle sanction, nulle plainte.

Selon que vous serez
puissant (sioniste) ou misérable (antisioniste)
les jugements de cour vous rendront
noir ou blanc.

Pour en savoir plus sur l'affaire http://www.oumma.com/

Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’esprit soit avec vous !
...et à mardi prochain !
Enregistrer un commentaire