samedi 1 novembre 2014

N° 151 - Adieu Blaise, Salam Bajbouj !

Le Beau Blaise a tiré sa révérence et s'est carapaté vite fait bien fait, pour échapper à la colère accumulée pendant 27 ans par le peuple burkinabè. La Françafrique est en deuil : qui va prendre la succession du parrain de Ouaga, lequel avait lui-même pris la succession du Vieux, j'ai nommé Félix Houphouët-Boigny ? Oh pardon ! J'oubliais que la "Françafrique" n'est qu'un mythe inventé par des éléments sauriens, malintentionnés et anti-français.
La statue de Blaise a chuté avant son modèle

Alors que le Burkina Faso fête la chute du despote qui voulait devenir Président à vie, à un autre bout de l'Afrique, la Tunisie se prépare à battre un nouveau record. Après le record du nombre de listes présentées aux élections législatives (1500, de 60 à 69 par circonscription), les électeurs tunisiens risquent bien d'élire comme Président un homme qui aura 88 ans le 26 novembre 2014, 3 jours après le premier tour. Cet homme, c'est Bajbouj, autrement dit Béji Caïd Essebsi (Bajbouj/باجبوج est le diminutif de Béji),, qui deviendra peut-être le plus vieux président élu de l'histoire. Ce très vieux renard a derrière lui 60 ans de carrière boulitik et sa grande force réside d'une part, dans le fait qu'il a des dossiers sur tout le monde et, d'autre part, que les électeurs tunisiens, atteints de nostalgie, croient voir en lui la réincarnation du Combattant Suprême, l'avocat Habib Bourguiba (en Afrique, pour être président, il faut être instituteur, avocat, médecin, militaire ou policier).
En attendant sa statue, Bajbouj doit se contenter de son Guignol
Comparé à Bajbouj, le Beau Blaise est un jeunot : il n'a que 63 ans. Il peut donc encore passer quelques années dans une cellule de prison pour ses (très) nombreux crimes, à commencer par l'assassinat de Thomas Sankara le 15 Octobre 1987.. Bien sûr, pour le juger et le condamner, il faut d'abord pouvoir lui mettre la main dessus.

Mais au moins une chose est sûre : s'ils élisent Bajbouj, les Tunisiens n'auront pas à le subir pendant 27 ou 23 ans. On se console comme on peut.


Toutan-Ayman, représentant pour le marigot du SPEM (Syndicat professionnel des embaumeurs-momificateurs, 40 siècles de savoir-faire, confiez-nous vos présidents, nous les rendons immortels) 
Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’Esprit soit avec vous !

…et à la prochaine !


Enregistrer un commentaire