mardi 2 décembre 2008

N°91 - Rififi à Mumbai

La spectaculaire attaque terroriste de Mumbai à de quoi donner du grain à moudre aux scénaristes de Bollywood. Loin d’être l’oeuvre de je ne sais quelle branche indo-pakistanaise d’Al Qaïda, il semblerait bien plutôt qu’elle soit sortie du cerveau fécond d’un certain Ibrahim Dawood, un des plus grands gangsters de Mumbai, aujourd’hui réfugié au Pakistan, d’où il devrait être extradé vers l’Inde. C’est cette menace d’extradition qui l’aurait conduit à organiser le débarquement de Mumbai. Ibrahim Dawood avait organisé une série d’attentats à la bombe dans la même ville en 1993, qui firent 300 morts.


Et Ibrahim Dawood n’est pas n’importe qui. Rapidement, dès le début de sa carrière criminelle, il établit des relations de travail avec les services secrets indiens, puis US, pour le compte desquels il achemine de l’argent aux moujahidine afghans en lutte contre les occupants soviétiques, argent provenant entre autres d’un casino installé à Katmandou, au Népal. Puis il se brouille avec ses amis, qui lui reprochent d’avoir fourni des faux papiers à des pirates de l’air musulmans, et s’enfuit au Pakistan, continuant ses affaires entre le Pakistan et les Émirats du Golfe.

Le rabbin Holtzberg et sa femme, morts dans l'attaque de la Chabad House

Pourquoi les commandos ont-ils choisi d’attaquer et d’occuper entre autres la Nariman House ? Cet immeuble abrite le Centre Chabad, un centre émanation de la secte des Loubavitch et qui accueille les centaines de jeunes Israéliens qui viennent s’éclater en Inde après leurs 3 ans de service militaire, mais qui semble bien être une couverture commode pour les affaires de blanchiment d’argent sale du Mossad et de la mafia israéliens. Le réseau mondial des Chabad Houses s’étend de la Colombie au Japon. La justice US avait démantelé en 1989 un réseau criminel de blanchiment d’argent sale qui avait des ramifications à Los Angeles, dans le New Jersey, en Colombie, en Israël et à la Chabad House de Seattle. Les personnes condamnées étaient toutes des honorables membres du Mossad

En 2007, la police israélienne a arrêté, dans le cadre d’une enquête sur des opérations de blanchiment, Yosef Aharanov, directeur de la Young Chabad Association, et responsable en 1996 de la campagne "Bibi is Good for the Jews", pour appuyer la candidature de Benjamin Netanyahou aux élections. Un autre suspect dans cette même affaire est notre vieil ami Arkadi Gyadamak, la grande star absente du procès parisien de l’Angolagate et grand mafieux devant l’Éternel.

Il existe des Chabad House à Bogota et Barranquilla, Colombie; La Paz, Bolivie; Kinshasa, Congo; San José, Costa Rica; Santo Domingo, République Dominicaine; Quito, Équateur; Tbilisi, Géorgie; Bakou, Quba, et Sumqait, Azerbaïdjan; Pékin, Guangzhou, Shanghai et Hong Kong, Chine; Guatemala City, Guatémala; Luang Prabang, Laos; Cancun et Tijuana, MMexique; Kathmandou, Népal; Cusco et Lima, Pérou; Chiang Mai, Phuket et Koh Samui, Thaïlande; Caracas, Venezuela; Ho Chi Minh Ville, Vietnam et Tokyo, Japon.
En Inde il y a des Chabad House à Bangalore, Goa e Manali.

Allez les scénaristes, au boulot ! Le titre du film est déjà tout trouvé : Black Friday 2

Film indien sur les attentats de 1993 à Mumbai


Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’esprit soit avec vous !
...et à mardi prochain !
Enregistrer un commentaire