mardi 3 juin 2014

N° 145- Et un Bourbon, un, mais on the rocks, SVP !

Sa Majesté catholique Juan Carlos Ier de Bourbon, roi d’Espagne, de Castille, de Léon, d’Aragon, des Deux-Siciles, de Jérusalem, de Navarre, de Grenade, de Tolède, de Valence, de Galice, de Sardaigne, de Cordoue, de Corse, de Murcie, de Jaén, des Algarves, d’Algésiras, de Gibraltar, des îles Canaries, des Indes orientales et occidentales, de la terre ferme et des îles des mers océanes, archiduc d’Autriche, duc de Bourgogne, de Brabant, de Milan, d’Athènes, de Néopatrie, comte de Habsbourg, de Flandre, de Tyrol et de Barcelone, seigneur de Biscaye et de Molina, marquis d’Oristan et de Gozianos, Souverain grand-maître de l’ordre illustre et royal de la Toison d’or, Grand-maître de l’ordre royal et militaire de Saint-Herménégilde,  Grand-maître de l’ordre royal d’Isabelle-la-Catholique a abdiqué le 2 juin 2014 en faveur de Son Altesse Royale Don Felipe Juan Pablo Alfonso de Todos los Santos de Borbón y Grecia,  Prince des Asturies,  Prince de Gérone, duc de Montblanc, comte de Cerbère et seigneur de Balaguer, Prince de Viane, en qualité d'héritier du royaume de Navarre, lequel règnera sous le nom de Philippe VI.
Ce n'est pas la première fois qu'un Bourbon d'Espagne abdique en faveur de son fils. Il y a plusieurs précédents, dont le plus rigolo est celui de Philippe V dit le Brave, petit-fils de Louis XIV, qui abdique le 14 janvier 1724 en faveur de son fils aîné Luis le Bien-Aimé. Mais le fiston meurt de la variole 8 mois plus tard et le papa reprend la couronne pour encore 22 ans. Alphonse XIII, le grand-père de Juan Carlos, exilé après la proclamation de la République en 1931, avait abdiqué en 1941 en faveur de Juan, le père de Juan Carlos, qui fut un roi sans royaume puisqu'il vécut en exil.
En fait, la seule grande nouveauté historique de cette nouvelle abdication bourbonesque, c'est qu'elle a été annoncée sur …Twitter!!!

Pour le reste, je m'en tiendrai à la tradition établie par le peuple français et que les sujets du royaume d'Espagne feraient bien de ranimer: le seul bon Bourbon est un Bourbon décapité.
AEK, secrétaire perpétuel de l'AABDG (Association des Amis du Bon Docteur Guillotin)

Bonne semaine, quand même !
Que la Force de l’esprit soit avec vous !
...et à la semaine prochaine
Enregistrer un commentaire